LE
PORTRAIT

Portrait d'ici

Lionel de MECQUENEM

Être insulaire.
Tiraillé par la force des vents, vivre au rythme des marées et du fleuve qui baigne l’île de ses embruns, de ses lumières changeantes, de son calme naturel si apaisant.
L’île Margaux est posée comme une perle au milieu des eaux de l’estuaire. Sur ses terres alluvionnaires croissent des vins de caractère qui ont la saveur et la puissance des éléments.

Il aura fallu l’audace des hommes pour dompter l’île et ses 14 hectares de vignes : si Gérard Favarel en est le propriétaire depuis 2001 Lionel de Mecquenem en assure la gérance depuis 1985.

Ces hommes de passion auront même accompli un petit miracle : sauvegarder ce patrimoine médocain, empêcher qu’il ne soit à jamais perdu dans les eaux de l’estuaire notamment en consolidant la digue avec plus de 300 arbres fruitiers (on en devine facilement les contours depuis la terre ferme).

Même si Cantenac n’est située qu’à une traversée de bateau du village de Margaux, il faut se plier aux contraintes de la vie insulaire, des allers-retours en bac pour les aléas du quotidien, transporter le vin ou les visiteurs de passage. Lionel de Mecquenem semble taillé dans l’eau du fleuve, il ne voit pas là des contraintes mais une chance unique : avec sa famille, ils sont les seuls habitants de l’île Margaux, ils y ressentent une émotion particulière, une liberté de vivre et de produire qui est vécue comme un véritable privilège !